Quand je découvre un nouvel intérieur, un détail me chiffonne très souvent : la décoration murale, et en particulier l’accrochage des cadres et tableaux. Trop hauts, trop petits, pas centrés, jurant avec les teintes et matériaux du mobilier… Bref, j’ai pensé qu’il pourrait être utile de vous donner quelques clés pour réaliser un agencement réussi. Commencerons par quelques notions de base pour comprendre vos murs, puis je vous montrerai comment agencer 1, 2, 3 et même des tas de tableaux. Avec ça, plus aucune excuse pour rater votre déco !

Comprendre la géométrie des murs

Les murs ont des oreilles, et surtout des formes

Commençons par le commencement. Un mur a toujours une forme : rectangulaire, carré ou triangulaire la plupart du temps. Je dis un mur, mais je devrais plutôt parler de pan de mur. Car pour accrocher nos tableaux, nous devons composer avec le mobilier présent contre nos murs. Ainsi, observons la hauteur du pan de mur situé entre le haut d’un meuble (canapé, console, bureau…) et le plafond d’une part, et la largeur entre les angles, luminaires au autres meubles plus hauts sur les côtés d’autre part.

Exemples :

  • Si notre pan de mur est situé sous un escalier, on prendra par exemple en compte le banc placé au sol et la pente du dit escalier. On obtient un triangle
  • Si l’on observe le mur contre lequel est placé notre canapé, mesurons la hauteur du haut du canapé jusqu’au plafond, et la distance entre les 2 lampes qui l’encadrent. Ou simplement la largeur du canapé, au choix. On obtient un rectangle couché (en « paysage »)
  • Entre deux fenêtres, on a souvent un pan de mur étroit. C’est un rectangle assez fin en mode « portrait »

Pourquoi je vous dis ça ? Et bien parce que vos cadres et tableaux doivent respecter la forme des pans de mur sur lesquels ils seront installés. On ne met pas un cadre vertical tout seul au-dessus d’un canapé !

Pan de mur large
Pan de mur derrière le canapé
Pan de mur sous l'escalier
Pan de mur entre fenêtres

Respecter les proportions

Grand tableau au dessus d'un banc

Une fois que vous visualisez la forme de l’espace à « remplir », il vous faut encore prendre en compte les dimensions de cet espace.

Grand espace, grand tableau, petit espace, petit tableau.

Ça paraît évident, mais combien de fois ai-je vu des cadres rikiki sur des murs immenses ? En revanche, on voit rarement un tableau trop grand. C’est beaucoup moins choquant et ça peut même être spectaculaire.

En gros, on voit toujours trop petit et rarement trop grand.

Comment faire si vous n’avez que des cadres petits et moyens ? C’est très simple, vous leur trouvez des pans de murs à leur mesure (plus petits) ou vous en assemblez plusieurs sur un grand pan de mur. Mais pas n’importe comment, nous verrons cela plus loin.

L’idée est que votre tableau – ou votre composition de tableaux – mesure au moins la moitié de la largeur de l’espace à décorer. Pour la hauteur c’est plus souple, tant que la forme du tableau ou de la composition reste un rectangle couché au-dessus de votre canapé.

Proportions pour les tableaux

Comment accrocher 1 ou plusieurs cadres chez vous ?

Comment positionner 1 cadre

Vous l’aurez compris, la géométrie des murs implique certaines contraintes.

Mais ces contraintes permettent de savoir où l’on va.

Ainsi, vous comprendrez aisément pourquoi, dans l’image ci-dessous, j’ai barré certaines configurations.

Configurations de pose de cadres

Comment agencer 2 cadres

Pour 2 cadres jumeaux, c’est-à-dire identiques, c’est assez simple : l’un au-dessus ou à côté de l’autre si votre espace est un rectangle. Si vous avez un pan de mur carré, alors décalez vos cadres.

Configuration cadres jumeaux

Si vos cadres ont des dimensions différentes, placez-les l’un au-dessus de l’autre (s’ils sont horizontaux) ou l’un à côté de l’autre (s’ils sont verticaux). Ils peuvent être centrés ou bien alignés sur l’un des côtés par exemple.

Configuration cadres différents

Comment agencer 3 cadres

3 étant un nombre impair, ça se corse. Mais pas de panique, il y a de jolies solutions.

Première possibilité : vos cadres sont identiques. Même principe que pour 2 cadres, en respectant toujours forme et dimensions du pan de mur concerné

Deuxième possibilité : vos cadres sont de tailles différentes. Alors là, c’est à la fois plus simple et plus compliqué. Plus simple parce que vous êtes assez libre. Mais plus compliqué car il faut toujours respecter un certain alignement ou jouer la symétrie. L’idée est de créer, avec vos 3 cadres, une forme qui s’adapte à celle de votre pan de mur.

Configuration 3 cadres

Bien sûr ces propositions ne sont pas exhaustives. Faites des essais au sol ou sur une grande table pour vous rendre compte de votre agencement avant de planter vos crochets X. ce serait dommage de massacrer la peinture. Pensez par ailleurs que la peinture peut vous sauver la vie.

De façon générale, l’alignement est une bonne façon de créer une composition réussie. Par le haut, le bas, le haut Et le bas… les côtés, bref, 3 cadres et déjà une foultitude de possibilités.  Si vous préférez la symétrie, ça marche bien aussi

Cadres alignements et symétrie

Comment installer 4 cadres

Plus on est de fous plus on rit ! Pour 4 cadres identiques, c’est très simple : en ligne, en colonne, en carré…. Bref comme vous voulez selon la forme de votre pan de mur.

Si vos 4 cadres sont de différentes tailles, même principe qu’avec 3 cadres : en alignant certains bords, on peut recréer la forme du pan de mur. Et encore une fois, la symétrie est possible.

Cette fois-ci je ne vous fais pas un dessin, je pense que vous avez bien compris. Les indications données plus haut s’appliquent aussi pour 4, 5 et même 25 cadres.

Comment installer un grand nombre de cadres

Cette configuration se produit en général quand on doit remplir un grand espace et/ou que l’on ne dispose que de petits et moyens cadres. Pour que l’ensemble soit harmonieux, en général je mesure les longueur et largeur de mon pan de mur. Ceci me donne un grand cadre imaginaire, dans lequel je place mes cadres un peu comme les pièces d’un puzzle. J’essaie plusieurs choses, jusqu’à trouver le meilleur agencement : celui qui permet à chaque cadre de s’exprimer sans étouffer ses voisins. Les couleurs et matières des cadres aussi sont importantes et doivent s’harmoniser.

Les techniques infaillibles multi cadres

Principe de base

De manière générale, vous pouvez utiliser les méthodes suivantes pour créer une composition élégante :

  • Aligner vos cadres par le bas ou le haut, la gauche ou la droite.
  • Créer une symétrie parfaite ou une forme globale correspondant à la forme du pan de mur à décorer. En gros, imaginez qu’au lieu d’un cadre (schéma n°1), vous avec plusieurs petits cadres dont l’assemblage prend la forme d’un grand cadre seul. Cet assemblage doit donc respecter les règles applicables à un grand cadre seul.
  • Créer une composition en plaçant les plus grands cadres au centre et les plus petits autour.
  • N’hésitez pas à descendre : on voit toujours des cadres trop hauts sur les murs, de peur de se cogner dedans. Et réalité, on peut exploiter la majeure partie des murs, surtout s’il ne sont pas situés dans une zone de passage.
  • Et enfin, centrez votre composition !

Voici quelques jolies photos inspirantes pour illustrer mon propos

Couleurs et matières

Les couleurs et matières de vos cadres sont importantes et doivent correspondre au style que vous souhaitez donner à l’ensemble. Ainsi, dans un esprit, on utilisera des cadres épurés de préférence, comme sur la photo ci-dessous. Vous pouvez aussi peindre certains cadres dans la même teinte que celle de vos murs pour créer une unité.

Couleurs et matières
Couleurs et matières

Jouer l’unicité

Pour être sûr d’obtenir une composition cohérente du plus bel effet, utilisez des cadres identiques ! Ou du moins de la même série et dans des dimensions différentes, comme sur les photos ci-dessous.

Disposition multi cadres

Définir un thème

En d’autres termes, soyez cohérent dans le choix des œuvres.

Vous pouvez par exemple choisir le thème des tortues, du pop art, des souvenirs de voyages ou une série de portraits photo en noir et blanc…

bref trouver un lien entre vos cadres et tableaux.

Disposition de cadres par thème
Disposition cadres thème vintage

Créer une déco fun et design avec ses tableaux

Maintenant que vous connaissez les principes de base, vous pouvez jouer avec votre espace de façon originale et décalée pour vous démarquer. La limite est votre imagination ! N’hésitez pas à mixer tableaux anciens et photos contemporaines, portraits et dessins d’enfants…

Mise en scène originale - Tableaux
agencement mural original
Agencement tableaux toilettes
Mise en scène originale - Escalier

Vous composiez ? Fixez maintenant !

Il existe mille et une façons d’installer vos cadres : accrochés aux murs, posés au sol, sur des meubles ou des étagères… Quand ils sont simplement posés, c’est facile. Mais quand il s’agit de les fixer aux murs, c’est une autre histoire. Pour éviter de faire des dizaines de vilains trous dans vos murs, voici quelques astuces.

L’emplacement des fixations

Vous devez d’abord prendre en compte dans vos calculs l’emplacement des fixations au dos des cadres : œillets, ficelles… en général, on essaie de les rendre invisibles car les ficelles et clous sont très disgracieux. Du coup, il faut calculer la distance entre la fixation et le bord haut de votre cadre avant de planter un clou ou un crochet X. A mon avis, c’est là que réside la plus grande difficulté pour un agencement réussi.

Faites au plus simple

Si ce calcul vous semble compliqué, vous pouvez utiliser une cimaise et moduler la taille des ficelles pour trouver la hauteur idéale de chaque cadre. Ou installer une étagère étroite pour poser vos tableaux dessus

Accrochage de tableaux
Accrochage de tableaux original

Trichez

Pour éviter de percer les murs, vous pouvez utiliser les crochets adhésifs de la marque 3M qui ne laissent aucune trace sur les murs. On appelle ça des clous adhésifs. Leur grand avantage est de ne laisser aucune trace sur le mur, le jour où l’on souhaite changer sa déco ou déménager. Il existe aussi des systèmes velcro… Bref, on n’arrête pas le progrès.

Voilà, j’espère vous avoir donné des informations utiles à un bel accrochage de vos photos et tableaux chéris. Je pourrais vous en parler encore longtemps car il y a tant à dire ! Dans un prochain article, je pourrai par exemple vous parler du style d’accrochage mural correspondant à votre décoration : classique, arty, bobo, enfant, ville, campagne… Dis-moi comment tu habilles tes murs et je te dirai qui tu es.

J’y pense, vous pouvez utiliser votre télévision voire votre écran de PC fixe, comme un cadre parmi d’autres dans votre composition. Cela vous permettra de la rendre plus discrète.

Où l’on voit que notre façon d’accrocher nos tableaux en dit beaucoup sur nous-mêmes. Suis-je plutôt archi ou arty, minimaliste ou bobo ? En matière de style, chacun fait ce qui lui plaît. Si c’est harmonieux avec le reste de votre intérieur et en phase avec votre personnalité, bref que ça vous plaît, c’est gagné.

A vos mètres, prêts ? Accrochez !

Pin It on Pinterest

Share This