Un studio sous les toits

sylvie-maison-architecture-interieur-salon
sylvie-maison-architecture-interieur-sur-mesure
sylvie-maison-architecture-interieur-décoration
sylvie-maison-architecture-interieur-entrée

 OÙ ?
Saclay (91)

POUR QUI ?
Une famille de 4 personnes

BESOINS
Agrandir les espaces, ranger, éclairer et décorer.

STYLE
Graphique et épuré

MISSIONS
Agencement mobilier et sanitaires
Décoration

DURÉE DU CHANTIER
3 semaines

REALISATION

AF HOME ELEC, 01 64 18 39 38

Une mini salle de bains qui a tout d’une grande

H2 Une chouette idée de cadeau

H3 Offrez Centimètre Cube !

Il était une fois une grand-mère super sympa, qui souhaitait offrir mes services à ses enfants. Sa fille, son mari et leurs 2 enfants venaient de s’installer dans une maison construite dans les années 1980 en région parisienne, avec une SDB à rénover en priorité.

Pourquoi ? Et bien parce qu’une douche moisie de 70*70, une vasque de 60 cm avec très peu de rangements, des WC coincés dans un espace rikiki et un cagibi sombre, ce n’est pas idéal pour 4 personnes. Surtout quand la maison ne dispose que d’une salle de bain pour toute la famille.

H3 Apporter confort, rangement et circulation dans 5 m²

Commençons par le positif et voyons les atouts de cette pièce : elle est presque carrée (215*250 cm), avec une hauteur sous plafond standard et une grande fenêtre oscillo-battante – que nous avons gardée car en bon état – centrée sur le mur opposé à la porte. La porte est elle aussi centrée sur son mur, ce qui permet d’exploiter les angles de chaque côté.

Maintenant, les soucis : une mini vasque avec du vide autour et peu de rangements, une douche trop étroite et vieillotte, des WC casés dans 42 cm de large entre la douche et le radiateur (si si, c’est possible !), un cagibi sombre avec une porte qui mange presque 1m² pour l’ouverture, un grand mur presque vide, et un papier vert bambou de toute beauté. Voyez vous-même !

H3 De quoi avons-nous besoin ?

Tout d’abord d’une grande douche qui préserve l’intimité de chacun (adieu les parois vitrées mangées par le calcaire), ensuite d’une double vasque – pour le rush du matin à 4, ça me paraît un basique – des rangements pour les produits de beauté, d’entretien, les serviettes propres, peignoirs à suspendre, la réserve de papier toilette. Et enfin, des WC confortables et un radiateur sèche serviettes. Jusque-là, c’est dans mes cordes.

Oui mais voilà, tout ceci doit s’intégrer avec élégance et discrétion dans une déco minimaliste et épurée, comme dans un hôtel design (le rêve de papa), tout en restant chaleureux et fonctionnel (le rêve de maman). Et là ça se complique.

Autre défi : comme toujours, je m’applique à déplacer le moins possible les sanitaires pour éviter les coudes en plomberie, les problèmes de pente et les surcoûts induits. Nous garderons donc l’emplacement des WC, celui de la vasque et si possible, celui de la douche.

H2 Une petite salle de bain, mais de grands espaces

H3 Une estrade magique

A l’étape « étude de l’espace », j’ai dessiné plusieurs plans ne modifiant pas ou peu les emplacements de sanitaires, mais ce n’était pas idéal. Finalement, je les ai convaincus de placer la douche dans l’ancien cagibi, en l’installant sur une estrade. Ainsi, nous avions une douche bien plus grande (88*120 cm) et plus intime (au fond à droite de la pièce, cachée par un mur toute hauteur). L’estrade a été prolongée jusqu’aux WC, sur la même largeur de 88cm. Ils se trouvent désormais à leur aise et cachés par un muret, face à la douche. Nous avons gardé un passage de 80 cm de large, centré sur la fenêtre, pour passer de l’espace vasques et rangements à l’espace WC et douche. Autre avantage de l’estrade : nous avons pu installer une douche « à l’italienne » en faisant passer les tuyaux dessous, sans avoir à toucher au sol. La fenêtre, située entre les deux, offre aération et lumière naturelle dans cet espace.

H3 Un plan vasque ambitieux

Ayant retiré la douche coincée entre les WC et le petit meuble vasque, nous disposions désormais d’une largeur de 166 cm pour la double vasque. Si ce n’est pas digne d’une suite, je ne sais pas ce qu’il vous faut de plus. Et pour couronner le tout, il restait un recoin vide derrière le muret des WC pour y intégrer des étagères déco.

H3 Une jolie coiffeuse dans un grand placard

Enfin, je ne pouvais pas laisser ce grand mur vide en face des vasques, de 166 cm de large lui aussi. La position de la porte permettait d’installer des rangements de 40 cm de profondeur. Comme nous avions décidé, en termes de déco et de budget, de faire une croix sur les tiroirs sous vasques (remplacés par une simple planche avec de beaux paniers), j’ai insisté sur la nécessité d’avoir des tiroirs pour les produits de soin de maman et des 2 jeunes filles de la maison. Mes clients souhaitaient aussi avoir un placard fermé pour suspendre les peignoirs, pas forcément très jolis. Car nous gardons en toute chose ici l’esprit minimaliste.

Mon idée a donc été la suivante : utiliser des meubles de cuisine faible profondeur (40 cm) Ikea pour installer sur 2 fois 80 cm de large et toute hauteur :

  • En partie gauche 4 tiroirs, puis un espace coiffeuse avec plan en bois et grand miroir éclairé, et en haut un caisson à ouverture horizontale pour les réserves hygiène et de papier toilettes.
  • En partie droite, un grand placard avec portes sur 200 cm de haut pour les peignoirs et l’aspirateur, et un autre caisson à ouverture horizontale tout en haut pour les produits d’entretien. Les serviettes propres trouvent leur place dans les paniers.

H2 Et donc, la déco minimaliste mais chaleureuse ?

H3 les teintes et matériaux minimalistes.

Pour le minimalisme et l’épure, nous avons choisi de recouvrir les murs sur toute leur hauteur de plaques de marbre blanc de 60*120 cm (Leroy Merlin), avec des joints les plus fins possibles. Pour éviter le « too much » et l’effet boîte, les murs entourant la porte et la fenêtre ont simplement été peints en blanc satiné (pas de projection d’eau à ces endroits-là).

Une double vasque minimaliste, c’est donc ici un plan de travail en bois exploitant toute la largeur disponible, sur lequel sont posées 2 vasques et des mitigeurs très simples. En-dessous, un autre plan de travail accueille de beaux paniers pour le linge propre. Un grand miroir tout rond et rétro éclairé, bordé de noir, apporte du contraste pour dynamiser l’ensemble. Il est encadré par 2 suspensions, noires et minimalistes elles aussi.

En face des vasques, notre grand placard répond à cet esprit par des façades blanc laqué, une absence de poignées (sauf pour les tiroirs) et un cadre dans le même bois que celui du plan vasque, pour l’espace coiffeuse, avec spots et interrupteur intégrés.

H3 Asseoir le sol et dynamiser les fonctions

Et pour la chaleur ? Nous avons misé sur les motifs et couleurs au sol, tout en restant dans le ton : du noir, du blanc et du bois. Ainsi, le sol de la zone vasques est en carreaux de ciment à motifs géométriques noirs et blancs, et celui de l’estrade (douche et WC) et en carrelage imitation chêne clair. Il se prolonge verticalement sur le mur du fond de la douche pour créer un effet de profondeur. La douche semble immense ! Pour maximiser le volume, je conseille toujours d’utiliser des tons clairs sur les murs et plafonds, mais de bien asseoir le sol par la couleur, pour casser le fameux effet « boîte ». Ceci a un autre avantage : c’est beaucoup moins salissant ! Une autre astuce pour vos salles de bain : limitez les joints en utilisant de grands carreaux plutôt que des petits, surtout dans les zones humides. Et insistez toujours auprès de votre artisan pour qu’il fasse des joints les plus fins possibles entre les carreaux. C’est plus esthétique et durable car ce qui vieillit un carrelage, c’est souvent la crasse des joints. S’ils sont énormes, c’est vraiment dégoutant.

H3 Des accessoires réduits au strict minimum

Une fois que les travaux sont terminés, la tentation est grande d’encombrer l’espace avec de jolis accessoires déco sur lesquels vous aurez eu un coup de cœur. Ici, mes clients ont voulu rester cohérents avec l’idée de départ – simplicité, épure, noir, blanc & bois – sans oublier l’aspect pratique. Les vasques sont donc blanches tout simplement, mais la robinetterie noir mat, en rappel du miroir et du carrelage. Rien de sera posé sur le plan vasques, car chacun a son propre panier sur les étagères. Les produits de beauté, accessoires cheveux… sont rangés dans les tiroirs. Sous le plan, nous cherchons encore des paniers naturels aux dimensions idéales pour ranger les serviettes avec élégance, comme dans les grands hôtels.

H3 Un éclairage simple et ciblé.

Pour créer une belle atmosphère, tout est dans la lumière. Cela agrandit l’espace aussi. Pour rester dans le minimalisme, nous avons donc opéré les choix suivants :

  • Installer un faux plafond pour y intégrer des spots (zone vasques, WC et douche, tous commandés par un interrupteur près de la porte)
  • Choisir un miroir rétro éclairé + des suspensions toutes simples au-dessus des vasques.
  • Eclairer la coiffeuse en installant un spot et interrupteur associé dans le cadre en bois.

H2 Pourquoi j’ai particulièrement aimé ce projet

D’abord, il y avait a à fois du potentiel et des tas de contraintes, tout ce que j’aime. Ensuite, j’ai adoré la démarche « cadeau » de ma cliente, et le courant est très bien passé avec sa fille et son gendre qui se sont montrés très disponibles et impliqués. Enfin, et c’est suffisamment rare pour être souligné, j’ai pu prendre en charge le projet de l’étude de l’espace jusqu’à la décoration et ai travaillé avec une équipe exceptionnelle de gentillesse et de compétences. Ils ont pensé chaque détail pour livrer une salle de bain belle, bien finie, sûre et pérenne. Les problèmes de livraison dus à ce fichu virus et au manque de sérieux de certaines personnes n’auront pas eu raison de leur enthousiasme et de leur volonté de mener à bien ce projet, jusqu’au bout. Prochaine étage : la cuisine !

Pin It on Pinterest